Tout sur Laurent Raphaël

"Aujourd'hui, il faut être pour ou contre. Et le faire savoir en criant plus fort que l'autre. Pas de place pour la modération."

C'est en regardant le cinquième épisode de la série The Outsider, le plus tendu de cette enquête à tiroirs sur des meurtres d'enfants échappant à toute explication rationnelle -tout désigne les suspects qui ont en même temps des alibis en béton-, qu'on s'est souvenu que tous les hommes et les femmes n'étaient pas égaux devant la peur.

"Avec la rapmania qui contamine toute la chaîne du divertissement culturel, jusqu'aux formats lisses et familiaux à la The Voice, se pose la question de sa récupération et donc sa stérilisation par un capitalisme toujours prompt à se réapproprier toute forme de sédition. Autrement dit, en élargissant son audience, le rap a-t-il vendu son âme à ses geôliers?"

Bienvenue dans le mois le plus schizophrénique de l'année! Celui où l'on va dépenser sans compter d'une main ce que l'on a promis de ne plus gaspiller de l'autre. Celui où l'on va s'indigner du mauvais bulletin écologique un jour et exploser le compteur d'Alibaba, d'Amazon et autres supermarchés virtuels le suivant. Celui où l'on va se jeter sur les bonnes affaires aux empreintes carbones désastreuses lors des Black Friday et Cyber Monday -en attendant le Magic Tuesday l'an prochain?- et se désoler du manque d'ambition de la Cop 25. Celui aussi où l'on va manger du tofu et des légumes bio du coin le 23 et une bonne tranche de foie gras le 24...

À travers sa relation avec son père, édouard louis explore les mécanismes d'exclusion et la violence sociale. Un récit coup de poing.

Joff Winterhart dresse le portrait de deux hommes solitaires cherchant chacun à leur manière un sens à l'existence. Poignant et drôle.

Souvent snobée dans les compétitions généralistes de cinéma -pas l'ombre d'un vaisseau spatial ou d'une envahisseur dans le dernier palmarès de Cannes...- ou de littérature -qui accueillent pourtant à bras ouverts d'autres (sous-)genres comme le thriller ou le polar-, la science-fiction n'en continue pas moins de rameuter les foules.