Tout sur la femme

Vendredi, les Nuits entamaient le gros de leur programmation avec une affiche résolument pop et dansante du côté du Chapiteau: La Femme, Fùgù Mango, Bon Voyage Organisation et Joy As A Toy.

Le groupe de rock français nous emmène dans un voyage sanglant à bord de l'Orient Express. C'est l'histoire d'un homme en noeud papillon qui poursuit une femme à frange. Il court suivant les rythmes effrénés de la musique punk, elle chante comme Miss Kittin période The Hacker. Enjoy the trip.

4 star star star star star

POP | Alors que tout va de plus en plus vite dans l'industrie du disque, que le succès (et les vautours) tombe(nt) sur le râble des gamins avant qu'ils aient écrit des couplets pour aller avec leurs refrains, quelques jeunes groupes ont la bonne idée de prendre leur temps. De ne rien précipiter. De ne pas aller plus vite que leur musique.

De Great Mountain Fire à Nick Cave, en passant par Liars et La Femme... On a de nouveau été gâté au rayon clip cette semaine. Séance de rattrapage.

Ca y est, ils passent (enfin) aux choses sérieuses. Si le groupe parigot à géométrie variable nous a sérieusement tapé dans les oreilles il y a un moment, notamment aux dernières Nuits Botanique et au festival de Dour, les bonnes nouvelles s'enchaînent pour La Femme ces derniers mois: signature chez Barclay (et un album complet prévu pour dans le courant de l'année), un EP 4 titres disponible depuis ce lundi un peu partout... et là tout de suite, un double clip pour La Femme/Hypsoline: carrément inspirée et joyeusement farfelue, la vidéo de plus de 10 minutes va allègrement plonger son inspiration chez Tim Burton ou Edgar Allan Poe. Du lourd, comme on dit. (K.D.)

Back in London, Serge Coosemans y a croisé le grand écart entre Ladytron et Elmer Food Beat, plein de connards de Parisiens, des playmobils déguisés en Pete Doherty et le sosie britannique de Dop Saucisse. Road exit, S02E15.

Norah Jones, Django Django, Klaxons, Beirut, La Femme ou encore Camille étaient à l'affiche du festival écolo parisien We Love Green. Récit.

S'il ne fallait retenir que 12 concerts des 4 jours à Dour, ce serait ceux-là...

Premières poussées de fièvre à Dour avec La Femme, le groupe français qui donne envie de se rouler par terre et de courir nu sur la plaine dès l'entame des festivités.