Tout sur Konono N°1

Trips congolais (Konono N°1, Mbongwana Star), bricolage masqué (Why The Eye?), rap boosté (Ho99o9) et rock alternatif déterré (Pixies). Dour s'est terminé dimanche sous le soleil dans toute sa réjouissante diversité.

"Dour, c'est l'amour" mais c'est surtout un line-up éclectique et propice aux dilemmes. Avec près de 300 artistes répartis sur neuf scènes pendant cinq jours, c'est inévitable, vous ne pourrez pas tout voir. Focus vous aide à y voir plus clair.