Tout sur KDFA

Les propositions chorégraphiques de ce début de Kunstenfestivaldesarts ont rappelé que le corps servait autant de mémoire intime que de support de revendication. De Trajal Harrell à Marcelo Evelin en passant par Nora Chipaumire.