Tout sur Karim Moussaoui

En trois histoires et autant de générations, le premier long métrage de Karim Moussaoui dresse le portrait sensible et sans complaisance de l'Algérie contemporaine.

A plus de 40 ans, Karim Moussaoui dévoile ce mercredi son premier long métrage, En attendant les hirondelles. Sélectionné cette année à Cannes dans la catégorie Un certain regard, il était également présenté au Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF) en septembre, où nous avons rencontré son réalisateur.

On ne présente plus le FIFF, pour Festival International du Film Francophone de Namur, lequel, en une trentaine d'années d'existence, s'est imposé comme un incontournable du calendrier cinématographique belge, doublé d'un rendez-vous prisé des professionnels issus de toute la francophonie. Tendance que ne devrait pas démentir une 32e édition s'ouvrant ce 29 septembre et jouant, dans un même élan, la carte fête du cinéma et moteur de la création, rencontres et ateliers à l'appui.