Tout sur Jordi Lafebre

On a beau avoir l'habitude, tenter de se raisonner, se dire que rien ne va changer fondamentalement -même pas le trafic puisque les chantiers garantissent désormais l'engorgement des routes douze mois sur douze-, l'arrivée de l'été agit toujours comme un cataplasme.