Tout sur JC Lattès

Journaliste et critique de cinéma, Éric Libiot s'étend, dans Clint et moi, sur sa passion pour Clint Eastwood, dont il trace un portrait inspiré.

Étudiera-t-on bientôt dans les facs de médecine et de droit le cinéma, la musique, la danse ou la littérature pour leurs vertus thérapeutiques et rédemptrices? La question pourrait prêter à sourire si l'actualité récente ne donnait du grain à moudre à ceux qui pensent que l'art n'est pas juste le véhicule d'un frisson esthétique pour intellos oisifs mais qu'il peut aussi soigner, apaiser, soulager les maux divers, voire remettre sur le droit chemin les brebis égarées.