Tout sur Hirokazu Kore

Retour en dix instantanés sur une 76e édition ayant largement tenu ses promesses, et conforté Venise dans son statut de rampe de lancement idéale pour les productions américaines de prestige.

Il arrive que plus qu'un film, une Palme d'or récompense une oeuvre. Avec Une affaire de famille, du Japonais Hirokazu Kore-eda, le jury du 71e Festival de Cannes a choisi une option médiane, ce drame intimiste étant sans conteste l'un des plus beaux fleurons de la sélection, sans surpasser pour autant les deux chefs-d'oeuvre du maître nippon, Nobody Knows et Still Walking.