Tout sur Hervé Tanquerelle

Pas de nostalgie dans Le Dernier Atlas, revisitant de fond en comble la thématique du robot-géant, pour ce qui restera une des meilleures miniséries de ces dernières années.

Les récits de voyage sont devenus légion en albums. Un exercice de style entre sketchbook, autobio et BD reportage souvent standardisé. Sauf chez Hervé Tanquerelle et quelques rares contre-exemples.