Tout sur Galerie Arts

Les dessins de Véronique Poppe (1958) s'adressent au regard intime. Il faut s'approcher des feuilles noircies au fusain. Leur taille l'exige. Et aussitôt le tracé impose une relation particulière et silencieuse.