Tout sur David Lodge

Quarante-sept ans de cohabitation avec l'Europe n'ont pas fondamentalement modifié l'identité britannique, ce fascinant mélange de mauvais goût et de chic indémodable qu'a si bien su saisir l'objectif de Martin Parr.

On ne pourra plus reprocher aux intellectuels en général et aux écrivains en particulier de se tenir à l'écart des soubresauts du monde. Après un passage à vide dicté par les lois du versant le plus paresseux de l'autofiction, la plupart ont (re)pris l'habitude d'ouvrir les fenêtres de leurs tours d'ivoire pour observer l'incendie qui fait rage dans la cité.