Tout sur Cynthia Fleury

S'il y a une profession qui n'a pas chômé pendant ces deux mois de confinement, à côté des soignants, caissières et livreurs de colis, ce sont les philosophes. Face à l'inconnu, ils ont été appelés à la rescousse pour mettre un peu de sens dans la pagaille générale. Et notamment nous aider à comprendre les enjeux épistémologiques de cette crise qui a chamboulé nos vies quotidiennes, nous confrontant à des situations inédites potentiellement déstructurantes et angoissantes.

À ceux qui lui reprochaient ses éternels retards aux rendez-vous qu'elle leur fixait, la romancière et essayiste américaine Susan Sontag avait l'habitude de rétorquer: "Je n'en peux rien si les gens sont assez stupides pour ne pas emporter un livre avec eux."