Tout sur coronavirus

En Angleterre, malgré la pandémie, certains s'attendent à un nouveau Summer of love, un été de raves illégales et de fêtes débridées. Ici aussi, ça teuffe pas mal malgré le risque sanitaire. C'est déplorable mais c'est peut-être bien aussi la naissance d'une nouvelle contre-culture. Ce Crash Test S05E40 l'espère, en tous cas. Parce que sinon...

Le slameur Jakbrol vient de lâcher une petite bombe de chanson inspirée par la situation désastreuse que vit le monde culturel, et l'a mise en scène au milieu des plaines de festivals vides. "Le pire des virus, c'est pas le Covid, c'est l'ignorance", y clame-t-il notamment.

Une oeuvre de Banksy rendant hommage au personnel soignant, en première ligne dans la lutte contre le coronavirus, a été installée dans un hôpital du Royaume-Uni et sera vendue aux enchères au profit du système de santé britannique, a annoncé mercredi l'agence Press association.

La période très spéciale que l'on vit en ce moment nous aura au moins appris une chose, ou plus exactement confirmé ce qu'on savait déjà plus ou moins: la culture, celle dont en temps normal tout le monde jure la main sur le coeur qu'elle est un rouage essentiel de nos démocraties et qu'il est vital de la protéger, ne pèse plus très lourd dans la balance quand le navire économique prend l'eau.

Quel jour sommes-nous? Lundi? Mardi? On ne sait déjà plus exactement. Le temps s'est dilaté, les journées se ressemblent, suspendues au décompte macabre de 11h et salement froissées par les insomnies à répétition et la traque obsessionnelle des symptômes de l'ennemi invisible. Un toussotement dans la maison et tout le monde se fige. La semaine a déteint sur le week-end, ou l'inverse. Avec pour résultat une forme spatio-temporelle hybride à l'inconfort permanent. Comme si on avait été projetés dans un univers parallèle qui ressemble en apparence à notre monde mais où tout a été déréglé.

On avait prévu de vous parler entre autres du festival Listen! et des sorties ciné marquantes de la semaine. Le coronavirus en a décidé autrement. Alors on s'adapte.