Tout sur Claude Barras

La 70e édition du festival de Cannes s'ouvre ce mercredi sur Les fantômes d'Ismaël d'Arnaud Desplechin. Signe des temps: en plus des habitués, les productions télévisées s'invitent sur la Croisette, désertée par les grosses machines hollywoodiennes...

Anomalisa, petit bijou d'intelligence et d'émotion signé Charlie Kaufman, Ma vie de courgette, bonheur à hauteur d'enfants réalisé par Claude Barras, et le fantastique Kubo et l'armure magique.