Tout sur Centre culturel Bruegel

Présents au Festival Détours, les Bruxellois Oumar Diallo et Djimi Kahunda Kikonda osent dans Kifesh une danse (quasiment) sans musique, rythmée par la respiration et les percussions corporelles. Gonflé et convaincant.

On les croise sans vraiment les voir. Au mieux, on leur adresse un "bonjour" plus ou moins chargé de condescendance, au pire on ne les calcule même pas, comme s'ils se confondaient avec la moquette qu'ils sont en train d'aspirer.