Tout sur Bruxelles

Après Liège, en octobre dernier, avec Retour à Reims, le grand metteur en scène allemand Thomas Ostermeier revient chez nous, à Bruxelles cette fois, avec sa version du roman d'Edouard Louis, Histoire de la violence. Où il s'agit de se confronter au monde tel qu'il est.

L'Heure sauvage confronte de récentes vanités de verre avec un pan oublié de l'oeuvre au Bic bleu de Jan Fabre. Le Flamand y côtoie le sublime.

Deux albums en un peu moins d'un an -dont un premier disque d'or-, une flopée de prix, des salles remplies... Zwangere Guy est en train de réussir son pari: plier le rap jeu néerlandophone. Rencontre.

Roda Fawaz est de retour, plus flamboyant que jamais sous l'influence du très baroque Pietro Pizzuti. Dans Dieu le père, créé au Théâtre de Poche, il trace le portrait de sa mère tout en interrogeant son propre rapport à la religion. Hyper personnel, universel et diablement touchant.

La Région bruxelloise va installer un Conseil de la nuit afin de gérer au mieux la vie nocturne de la capitale belge, a indiqué le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS), en réponse à une question parlementaire de Bianca Debaets (CD&V) dont fait écho Bruzz. L'information a été confirmée auprès de Belga.

En 1988 a lieu la première réunion du GIEC à Genève. Quelques mois plus tard, à Tokyo, à l'occasion du G7, les sept pays les plus riches du monde s'engagent à réduire leurs émissions de carbone. Le projet vise à réduire de 20% les émissions de carbone à l'horizon 2005 afin de limiter le réchauffement climatique à 1,5%. Que s'est-il donc passé depuis alors qu'en 1981 déjà, l'Américain Malcolm Forbes Baldwin, le président du conseil sur la qualité de l'environnement (mis en place par Ronald Reagan) concluait son rapport par ces mots: "Il n'est pas de sujet plus important que la protection de la nature".

La Parisienne Charlotte Kouklia, alias Charlène Darling, bouscule la chanson en français sur Saint-Guidon. Un album d'amour au tempérament singulier et aux charmes audacieux.