Tout sur Barry Jenkins

Barry Jenkins, le réalisateur de Moonlight, adapte en série The Underground Railroad, le roman de Colson Whitehead retraçant, dans l'Amérique des années 1850, la course éperdue d'une jeune esclave aspirant à la liberté. Entre réalité crue et horizon fantasmagorique, une magistrale odyssée.

Choisir, c'est renoncer, disait André Gide. Mais parfois, on n'a pas envie de faire le tri dans nos envies. C'est ce qui s'est passé au moment d'achever la couverture de ce numéro. Deux sujets tenaient la corde.

Après plusieurs vidéos chocs, le duo français The Blaze sort son premier album, Dancehall. Et prouve que l'art du clip est plus vivant que jamais, outil poétique, voire, de plus en plus souvent, arme politique...

"Les minorités ne croient non seulement plus aux beaux discours qui tentent de sauver les apparences, mais ont développé une sorte d'allergie qui les amène à se recentrer sur de nouveaux modèles identitaires centripètes."

Ils ne le savent pas encore mais le 26 février prochain, les cadors d'Hollywood seraient bien inspirés de décerner par anticipation un Oscar du meilleur second rôle à la Belgique...

4 star star star star star

DRAME | Précédé d'une flatteuse réputation, qu'est venu encore rehausser le Golden Globe du meilleur film dramatique, Moonlight retrace l'histoire de Chiron, enfant de Liberty City, cité black violente et pauvre de Miami, sa quête d'identité comme la recherche de sa place dans le monde.

Le Golden Globe du meilleur film dramatique a été attribué à Moonlight lors de la 74e cérémonie de remise des prix à Los Angeles dimanche. C'est toutefois le film La La Land qui a brillé au cours du gala, en raflant les sept récompenses pour lequel il était nominé.