Tout sur Attentats de Paris

Deux membres des Eagles of Death Metal, dont le chanteur Jesse Hughes, très ému, ont improvisé un mini-concert surprise de quelques minutes lundi à Paris dans le cadre des cérémonies marquant le deuxième anniversaire des attentats du 13 novembre 2015.

3 star star star star star

Antoine Leiris, jeune père de famille, a perdu sa femme le 13 novembre au Bataclan. Après un bouquin, témoignage sur son quotidien et sur la nécessité de continuer à vivre, c'est un documentaire que le journaliste présente aujourd'hui sur France 5.

Madame? Madââââme!!! Y a Jesse Hughes qui fait rien que m'embêter. -Ah bon, qu'est-ce qu'il a encore fait celui-là, mon petit Bobo? -Y dit que ze suis un Bizounours et que les Zarabes, c'est tous des zégorzeurs de poules... -Oh, Bobo... Tu sais bien que Jesse Hughes n'a pas tous ses petits morceaux de poulet dans le même burrito. Pourquoi encore faire toute une histoire de ce qu'il peut bien déblatérer entre deux passages au centre PMS, hein? -Mais pask'il dit la même choze que Jean Jambon et Marine Lapine, Madame! Pop-culture, islamophobie, kékés de droite et carambolages, voici le Crash Test S01E36.

Ce jeudi à Forest (Club), le groupe de Jesse Hughes venait jouer le concert qu'il n'a pas pu donner au Cirque Royal, initialement prévu deux jours après les événements du 13 novembre. Concert qui aura également été le dernier d'une tournée avortée le lendemain. Compte-rendu sur le fil.

Au hit-parade des années de plomb, 2015 figurera certainement en bonne place, peut-être même sur le podium.

Les membres du groupe Eagles of Death Metal sont allés se recueillir mardi pour la première fois devant la salle de concert parisienne du Bataclan, où ils jouaient lors de l'attentat du 13 novembre, émus aux larmes devant les innombrables messages d'anonymes laissés en hommage aux victimes.

Après le massacre du Bataclan, rien ne sera plus jamais comme avant pour le secteur du live. Comment revenir au concert après l'effroi? Quelles mesures mettre en place, notamment à l'AB et au Botanique? Retour sur une semaine de tensions, d'inquiétudes, mais où la musique finit toujours malgré tout par relever la tête.