Tout sur Alfred Hayes

Best & worst of 2017 en deux temps. Cette semaine: films, bouquins, musique et culture Web en vrac. La semaine prochaine, chronique de fond sur le phénomène le plus troublant de l'année: la montée en puissance d'un féminisme bourgeois millennial bien gnangnan. On vous laissera ensuite trois semaines pour la digérer, celle-là. Esprit de Noël, paix dans les coeurs, c'est le Crash Test S03E15.

Le Britannique Alfred Hayes voit ses romans peu à peu traduits en français. C'en est fini de moi date de 1968, et c'est un livre sombre et magnifique.

Initié il y a quatre ans déjà par un Benoît Poelvoorde que l'on découvrait lettré boulimique et prosélyte, l'Intime Festival a depuis bouclé au Théâtre de Namur trois éditions pleines à ras bord de lecteurs venus parler, écouter et vivre littérature.