Tout sur Adieu Jonathan

Après quarante-six ans d'une proximité rare en bande dessinée, Cosey dit adieu à Jonathan, son double de papier. Un dix-septième et dernier opus formidable, libre et empreint de sagesse tibétaine, comme son héros et comme son auteur qui ne voulait pas faire l'album de trop. "Tout ce qui a un début a une fin."