Le 2 mai 1980 à l'université de Birmingham, Joy Division donne un ultime concert sur le sol européen, avant de prendre quelques jours de repos pour préparer la première tournée américaine du groupe 17 jours plus tard. Mais la veille du départ, Ian Curtis, sujet à la dépression et à des crises d'épilepsie de plus en plus aigües, met fin à ses jours. Quelques mois plus tard sortira l'album posthume Closer, signifiant à la fois la fin du groupe et la création de New Order par les membres restants.

40 ans plus tard, Stephen Morris et Bernard Sumner, batteur et guitariste de Joy Division, organisent une soirée caritative en souvenir de leur ami et de son héritage. Moving Though The Silence veut marquer le 40e anniversaire de la disparition d'Ian Curtis mais aussi le début de la semaine de la sensibilisation à la santé mentale. Cette soirée est organisée en collaboration le festival mancunien Headstock, qui veut utiliser la musique pour changer la manière dont on parle des maladies mentales. Les dons récoltés au cours de la soirée seront d'ailleurs reversés à des associations aidant les personnes touchées par ces maladies.

Plusieurs invités ont déjà été confirmés: Brendan Flower, chanteur des Killers, viendra parler de l'influence qu'a pu avoir Joy Division sur son groupe. Mark Reeder, ami d'Ian Curtis, et l'actrice Maxine Peake seront également interviewés. Des prestations en live auront également lieu avec Elbow, Lonelady ou encore le groupe irlandais de Kodaline. D'autres participants seront annoncés ce vendredi.

L'événement sera retransmis gratuitement en direct sur https://unitedwestream.co.uk/ mais les dons sont fortement encouragés pour soutenir les différentes associations.

Arno Goies

Le 2 mai 1980 à l'université de Birmingham, Joy Division donne un ultime concert sur le sol européen, avant de prendre quelques jours de repos pour préparer la première tournée américaine du groupe 17 jours plus tard. Mais la veille du départ, Ian Curtis, sujet à la dépression et à des crises d'épilepsie de plus en plus aigües, met fin à ses jours. Quelques mois plus tard sortira l'album posthume Closer, signifiant à la fois la fin du groupe et la création de New Order par les membres restants. 40 ans plus tard, Stephen Morris et Bernard Sumner, batteur et guitariste de Joy Division, organisent une soirée caritative en souvenir de leur ami et de son héritage. Moving Though The Silence veut marquer le 40e anniversaire de la disparition d'Ian Curtis mais aussi le début de la semaine de la sensibilisation à la santé mentale. Cette soirée est organisée en collaboration le festival mancunien Headstock, qui veut utiliser la musique pour changer la manière dont on parle des maladies mentales. Les dons récoltés au cours de la soirée seront d'ailleurs reversés à des associations aidant les personnes touchées par ces maladies. Plusieurs invités ont déjà été confirmés: Brendan Flower, chanteur des Killers, viendra parler de l'influence qu'a pu avoir Joy Division sur son groupe. Mark Reeder, ami d'Ian Curtis, et l'actrice Maxine Peake seront également interviewés. Des prestations en live auront également lieu avec Elbow, Lonelady ou encore le groupe irlandais de Kodaline. D'autres participants seront annoncés ce vendredi. L'événement sera retransmis gratuitement en direct sur https://unitedwestream.co.uk/ mais les dons sont fortement encouragés pour soutenir les différentes associations. Arno Goies