Lors d'une interview rare accordée au journaliste britannique Jon Savage pour The Observer en juillet 1993, le chanteur de Nirvana n'évite aucun sujet sensible: il évoque son adolescence difficile, la recherche des origines de son nom de famille, sa douleur chronique, son mariage avec Courtney Love et même ses préférences sexuelles: "Je pensais même que j'étais homosexuel, et que cela résoudrait mes problèmes".

Sous le mot d'ordre Famous names, lost interviews, l'interview a été intégrée dans une vidéo d'animation créée pour la série Blank on Blank de PBS Digital Studios qui adapte des entretiens rares ou obscurs avec des icônes de la musique en films d'animation. Le studio avait déjà fait subir le même sort à des interviews avec Jim Morrison, Beastie Boys, Janis Joplin et Ray Charles.

Quelques-unes des réalisations des PBS Digital Studios:

Lors d'une interview rare accordée au journaliste britannique Jon Savage pour The Observer en juillet 1993, le chanteur de Nirvana n'évite aucun sujet sensible: il évoque son adolescence difficile, la recherche des origines de son nom de famille, sa douleur chronique, son mariage avec Courtney Love et même ses préférences sexuelles: "Je pensais même que j'étais homosexuel, et que cela résoudrait mes problèmes".Sous le mot d'ordre Famous names, lost interviews, l'interview a été intégrée dans une vidéo d'animation créée pour la série Blank on Blank de PBS Digital Studios qui adapte des entretiens rares ou obscurs avec des icônes de la musique en films d'animation. Le studio avait déjà fait subir le même sort à des interviews avec Jim Morrison, Beastie Boys, Janis Joplin et Ray Charles.