Vous les avez sans doute vus se multiplier dans vos flux sur les réseaux sociaux: à l'heure où toute la profession se retrouve au chômage technique, et qu'on se pose la question de savoir comment le secteur musical va survivre face au coronavirus, les musiciens sont nombreux à s'adresser directement à leur public tout aussi confiné, par le biais de sessions bricolées face à leur smartphone ou leur webcam.

Patti Smith, Paul Simon, Bertrand Belin, Julia Jacklin, Rufus Wrainwright, Benjamin Biolay, Thee Oh Sees, James Blake, M, et plus près de chez nous Angèle, Beautiful Badness, Benjamin Schoos, Noa Moon ou Lylac se sont tous prêtés au jeu: leurs vidéos, et énormément d'autres, sont répertoriées sur la plateforme Music Is Alive qui gonfle de jour en jour, d'heure en heure.

Une belle initiative à retrouver sur www.musicisalive.org et sur Facebook.

Vous les avez sans doute vus se multiplier dans vos flux sur les réseaux sociaux: à l'heure où toute la profession se retrouve au chômage technique, et qu'on se pose la question de savoir comment le secteur musical va survivre face au coronavirus, les musiciens sont nombreux à s'adresser directement à leur public tout aussi confiné, par le biais de sessions bricolées face à leur smartphone ou leur webcam.Patti Smith, Paul Simon, Bertrand Belin, Julia Jacklin, Rufus Wrainwright, Benjamin Biolay, Thee Oh Sees, James Blake, M, et plus près de chez nous Angèle, Beautiful Badness, Benjamin Schoos, Noa Moon ou Lylac se sont tous prêtés au jeu: leurs vidéos, et énormément d'autres, sont répertoriées sur la plateforme Music Is Alive qui gonfle de jour en jour, d'heure en heure. Une belle initiative à retrouver sur www.musicisalive.org et sur Facebook.