Particulièrement efficace (cette grosse ligne de basse lancinante) et poppy (ces inimitables harmonies vocales), comme les quatre Écossais nous y ont habitué, le morceau annonce le mieux pour l'album à venir. Et si on a vu le groupe prendre de l'ampleur en live (d'une AB à un Pukkelpop, Django Django est passé de "bon" à "grand"), ce deuxième album s'annonce être celui de la confirmation.