À une dizaine de kilomètres au sud-est d'Anvers, la coquette commune de Boechout connait quatre jours de son Woodstock annuel. Woodstock pour la boue certifiée de ce dimanche 28 juillet 2019 et aussi les teintes bariolées d'un public plus baba que bobo. Avec un maximum de kids qui y bénéficient de leur propre village avec concerts et collations. La présence naturelle des familles sur le terrain de dix hectares est d'ailleurs l'un des facteurs ayant amené moins de monde à l'édition pour cause de températures extrêmes: "La canicule de jeudi et vendredi a découragé les gens, particulièrement ceux qui ont des enfants, les conditions étaient trop dures. Et puis hier samedi, il n'a pas cessé de pleuvoir". En ce dimanche après-midi, Patrick De Groote, patron du festival, avoue que le nombre de visiteurs attendu, aux environs de cent mille, sera sans ...