Temperton "est mort la semaine dernière à 66 ans à Londres à la suite d'un bref et violent combat contre le cancer", a indiqué dans un communiqué le patron de Warner/Chappell Music, Jon Platt.

Peu connu du grand public, bien qu'il ait signé parmi les plus grands tubes de la pop, Rod Temperton était surnommé "l'homme visible", a expliqué Jon Platt.

Outre Thriller et Rock with you, le musicien avait aussi composé Give Me The Night, interprété par George Benson, et travaillé avec Herbie Hancock, Aretha Franklin, Donna Summer ou encore Mariah Carey.

A Londres, le Lyric Theatre, où se joue la comédie musicale Thriller célébrant la carrière du "roi de la pop", devait baisser les lumières mercredi soir pendant cinq minutes, avant le début de la représentation, pour marquer la disparition du compositeur.

Plusieurs musiciens lui rendaient également hommage sur les réseaux sociaux.

"Je suis accablé de chagrin (...) C'était un homme merveilleux et l'un des mes compositeurs préférés", a tweeté le producteur-compositeur britannique Mark Ronson (Uptown Funk).

Temperton "est mort la semaine dernière à 66 ans à Londres à la suite d'un bref et violent combat contre le cancer", a indiqué dans un communiqué le patron de Warner/Chappell Music, Jon Platt.Peu connu du grand public, bien qu'il ait signé parmi les plus grands tubes de la pop, Rod Temperton était surnommé "l'homme visible", a expliqué Jon Platt.Outre Thriller et Rock with you, le musicien avait aussi composé Give Me The Night, interprété par George Benson, et travaillé avec Herbie Hancock, Aretha Franklin, Donna Summer ou encore Mariah Carey.A Londres, le Lyric Theatre, où se joue la comédie musicale Thriller célébrant la carrière du "roi de la pop", devait baisser les lumières mercredi soir pendant cinq minutes, avant le début de la représentation, pour marquer la disparition du compositeur.Plusieurs musiciens lui rendaient également hommage sur les réseaux sociaux."Je suis accablé de chagrin (...) C'était un homme merveilleux et l'un des mes compositeurs préférés", a tweeté le producteur-compositeur britannique Mark Ronson (Uptown Funk).