"IM STILL SICK AND THIS SUCKS ASS THAT I CANT MAKE IT TO THESE JULY SHOWS I AM REALLY FUCKING SORRY..." Il avait annoncé la couleur le 25 juin dernier via Twitter. Les rappeurs terroristes d'Odd Future sont pour la deuxième fois à Werchter sans leur mascotte Earl Sweatshirt, dont le nouvel album est prévu pour la fin du mois. Le bonhomme a chopé une pneumonie, ne s'en est pas remis et a sacrifié sa tournée européenne. Qu'à cela ne tienne, les autres membres du collectif sont là pour mettre le Swag à l'honneur. Do you want water? Do you want water? Do you want 5 niggers? Moins anxiogène que sur les disques de son leader, Tyler The Creator et sa voix de MC d'outre-tombe, en joli t-shirt rose pour l'occasion, Odd Future, ça reste du hip hop qui a des couilles. Agressif. Lourd. Pesant. Dérangé. Glauque. Ces grands gamins qui usent d'une misogynie absurde, se passionnent pour la violence gratuite et les serial killers feraient peur à la ménagère mère de famille mais excitent la Barn. Tendu.

Dans un autre style, sur la Main Stage, Kendrick Lamar réussit un beau petit carton. Même sans être totalement convaincu par son album, faut reconnaître que le garçon assure méchamment. Un DJ, un live band (guitare-basse-batterie) et un sacré flow... Cool kid in a bad city, le mec de Compton, dans la banlieue de Los Angeles, patelin connu pour la violence de ses gangs, tape dans le mil. Bitch don't kill my vibe, qui a pour la petite histoire failli être enregistré avec Lady Gaga (remplacée par Anna Wise de Sonnymoon pour ne pas repousser la sortie de son disque), est un moyen de confirmer le succès que lui a valu sa prestation à l'AB. Le mec sera au Pukkelpop le 15 août. West Coast rules.

"IM STILL SICK AND THIS SUCKS ASS THAT I CANT MAKE IT TO THESE JULY SHOWS I AM REALLY FUCKING SORRY..." Il avait annoncé la couleur le 25 juin dernier via Twitter. Les rappeurs terroristes d'Odd Future sont pour la deuxième fois à Werchter sans leur mascotte Earl Sweatshirt, dont le nouvel album est prévu pour la fin du mois. Le bonhomme a chopé une pneumonie, ne s'en est pas remis et a sacrifié sa tournée européenne. Qu'à cela ne tienne, les autres membres du collectif sont là pour mettre le Swag à l'honneur. Do you want water? Do you want water? Do you want 5 niggers? Moins anxiogène que sur les disques de son leader, Tyler The Creator et sa voix de MC d'outre-tombe, en joli t-shirt rose pour l'occasion, Odd Future, ça reste du hip hop qui a des couilles. Agressif. Lourd. Pesant. Dérangé. Glauque. Ces grands gamins qui usent d'une misogynie absurde, se passionnent pour la violence gratuite et les serial killers feraient peur à la ménagère mère de famille mais excitent la Barn. Tendu.Dans un autre style, sur la Main Stage, Kendrick Lamar réussit un beau petit carton. Même sans être totalement convaincu par son album, faut reconnaître que le garçon assure méchamment. Un DJ, un live band (guitare-basse-batterie) et un sacré flow... Cool kid in a bad city, le mec de Compton, dans la banlieue de Los Angeles, patelin connu pour la violence de ses gangs, tape dans le mil. Bitch don't kill my vibe, qui a pour la petite histoire failli être enregistré avec Lady Gaga (remplacée par Anna Wise de Sonnymoon pour ne pas repousser la sortie de son disque), est un moyen de confirmer le succès que lui a valu sa prestation à l'AB. Le mec sera au Pukkelpop le 15 août. West Coast rules.