Solo Piano III, chez Gentle Threat. En concert le 05/03 au Bozar.
...

Après un disque, hommage au Château Marmont, enregistré avec Jarvis Cocker (Pulp) l'an dernier, et un album de reprises revisitant Daft Punk, Lana Del Rey et Weezer sorti au printemps, Chilly Gonzales dévoilera d'ici quelques jours le 3e et dernier volume de ses Solo Piano. Le facétieux Canadien, musicien hors pair et détenteur d'un record au Guinness (le plus long concert en solitaire), l'a déjà résumé comme le reflet de toute la beauté et la laideur autour de nous... Ça promet. J.B.OK, d'accord, à chaque nouvel album, c'est un peu la même rengaine -"le meilleur McCartney depuis Band On the Run", "le digne successeur de Flowers In the Dirt", et autres enthousiasmes du genre, toujours un peu trop grandiloquents que pour être tout à fait honnêtes. Il n'empêche: cinq ans après New, le nouveau Egypt Station s'annonce comme une toute bonne cuvée. À 76 ans, et avec une voix qui montre de plus en plus ses limites, l'oncle Paulo n'a évidemment plus l'ambition de révolutionner la pop music, comme il a pu le faire avec son petit groupe de Liverpool. Mais, à l'instar des deux premiers singles lâchés cet été, le Beatle maximo a toujours pour lui l'élégance des mélodies limpides, et la politesse du refrain qui séduit l'oreille, plus qu'il ne la force. L.H.En 2014, Christine & the Queens débarquait d'à peu près nulle part avec un premier album dont la hype fut doublée d'un vrai triomphe commercial. Chaleur humaine avait non seulement cartonné au niveau des ventes -au point d'être poussé à l'international-, il avait aussi contribué à brouiller les frontières entre les genres. Queer dans l'esprit, il mélangeait variété française historique et affinités urbaines américaines, dans un grand esprit pop qui semble être devenu entre-temps la nouvelle lingua franca de la scène musicale hexagonale. Quatre ans plus tard, Hélöise Letissier est de retour. Le pseudo raboté, mais la personnalité plus affirmée que jamais. Juste avant l'été, un premier single jouissivement funky -Damn, dis-moi- a lancé les grandes manoeuvres. Depuis, un second -5 Dollars- a suivi, accompagné d'un clip qui joue plus que jamais sur l'androgynie et le flou revendiqué de la chanteuse. Sortant en deux versions -en français et en anglais-, Chris sera bien l'un des disques de la rentrée. L.H.À défaut de nous offrir un nouvel album de Portishead ou le deuxième disque de Quakers (ce formidable projet hip-hop sorti il y a six ans déjà), Geoff Barrow, qui cosignait l'an dernier la BO du film Free Fire, est de retour avec le troisième Beak> et dix titres enregistrés dans le studio de son label (Invada) à Bristol. Le groupe de kraut britannique qu'il compose avec Billy Fuller (le bassiste de Robert Plant) et Will Young alias Moon Gangs semble y élargir ses répétitifs horizons. J.B.L'idée est assez dérangeante vu son obsession du contrôle absolu mais Prince, décédé le 21 avril 2016 à 57 ans, aura bientôt droit à son premier album posthume. Atom Factory, la société qui supervise son héritage musical et artistique, et Warner, la maison de disques avec laquelle il fut longtemps en conflit avant de se rabibocher peu avant de s'en aller, annoncent un disque d'inédits bruts et intimistes en mode piano-voix. Neuf titres enregistrés en 1983 sur une cassette dans son home studio du Minnesota. A love symbol? J.B.L'automne sera pop et féminin. Avec, entre autres, les sorties de Chris(tine & the Queens), Jain ou encore Alice On the Roof. Ce sera aussi le moment pour Angèle d'enfin franchir l'étape du premier album. En trois morceaux, la jeune femme a démontré qu'elle n'était pas simplement un phénomène Instagram ou juste la fille/soeur de. Après avoir récolté tout l'été les fruits de ses clics accumulés, elle ne pourra, certes, plus vraiment compter sur l'effet de surprise. Mais on n'est même pas sûr que ce soit un souci pour elle... L.H.En 2016, on avait complètement succombé à son album Malibu. Mieux: deux ans plus tard, le disque continue de produire le même effet, mélange réconfortant de classic soul, de r'n'b bienveillant et de hip-hop solaire. Protégé de Dr Dre, Anderson. Paak n'a pas seulement le genre de voix éraillée, capable de filer les plus grandes sensations soul; il a aussi démontré un profil de showman irrésistible. C'est dire si l'on attend donc son prochain essai avec impatience. Ces derniers mois, le Californien s'est contenté de livrer deux singles, plutôt réussis: Bubblin et 'Til It's Over (bande-son d'une pub Apple réalisée par Spike Jonze et dans laquelle dansait FKA Twigs). L'album, lui, devrait s'intituler Oxnard Ventura, et est pressenti pour débarquer d'ici la fin de l'année. L.H.Révélations du dernier festival de Dour, les Parcels sont Australiens, installés à Berlin et signés par le label français Kitsuné. Originaires de Byron Bay, la ville la plus à l'est du continent, les kangourous teutons qui ont collaboré avec Daft Punk ont le funk, le disco et le soleil qui leur coulent dans la pop. Sortez vos pattes d'eph' et votre plus belle moustache de Tom Selleck. Groovy, ces cinq exilés dansent entre Phoenix, The Whitest Boy Alive et les Bee Gees. J.B.Alors que les cendres de la "bataille d'Orly" fument encore, la planète rap française s'apprête à accueillir la nouvelle sortie de PNL. Comme d'hab', le duo de frangins distille les infos au compte-gouttes. Après les cartons de Le Monde Chico et Dans la légende, la question est de savoir si PNL saura renouveler son univers ou au contraire le pousser encore un peu plus loin, au risque d'étouffer. Lâché cet été, l'espagnolade émo d'À l'ammoniaque ferait plutôt pencher pour la seconde théorie. Wo wo wo wo wo... L.H.