Nile Rodgers, une guitare, un ampli, un tapis et c'est parti! Lundi matin, le guitariste du groupe Chic a renoué avec ses débuts comme musicien de rue.

Sauf que commencer avec de la bossa nova n'a pas exactement eu l'effet d'attrape-passants que la star escomptait pour célébrer la relance de la chaine Sky Arts.

Dans l'esprit des badauds, ça n'a fait "tilt" qu'au moment où il a commencé à jouer de la dance.

Lundi, c'est une dizaine de privilégiés qui ont remarqué la présence de la légende du disco sur la South Bank à Londres, lorsqu'il a commencé à chanter ses vieux tubes comme le Freak Out de l'âge d'or de Chic.

Une fois n'est pas coutume: la veille, Rodgers avait joué devant 60.000 spectateurs à Hyde Park pour le British Summer Time Festival. Il aurait pu avoir perdu sa voix en enflammant les foules, mais elle était heureusement toujours au rendez-vous.

Le producteur et musicien dont la fortune s'élève aujourd'hui à environ 70 millions de dollars n'a pas oublié qu'il a démarré sa carrière sans abri, en jouant dans les rues de New York.

Ce jour-là, c'est un peu plus de 12 livres sterling qu'il a récoltés en 20 minutes. "J'ai peut-être un avenir dans le show biz", a commenté la superstar non sans humour.

Nile Rodgers, une guitare, un ampli, un tapis et c'est parti! Lundi matin, le guitariste du groupe Chic a renoué avec ses débuts comme musicien de rue. Sauf que commencer avec de la bossa nova n'a pas exactement eu l'effet d'attrape-passants que la star escomptait pour célébrer la relance de la chaine Sky Arts.Dans l'esprit des badauds, ça n'a fait "tilt" qu'au moment où il a commencé à jouer de la dance. Lundi, c'est une dizaine de privilégiés qui ont remarqué la présence de la légende du disco sur la South Bank à Londres, lorsqu'il a commencé à chanter ses vieux tubes comme le Freak Out de l'âge d'or de Chic.Une fois n'est pas coutume: la veille, Rodgers avait joué devant 60.000 spectateurs à Hyde Park pour le British Summer Time Festival. Il aurait pu avoir perdu sa voix en enflammant les foules, mais elle était heureusement toujours au rendez-vous. Le producteur et musicien dont la fortune s'élève aujourd'hui à environ 70 millions de dollars n'a pas oublié qu'il a démarré sa carrière sans abri, en jouant dans les rues de New York.Ce jour-là, c'est un peu plus de 12 livres sterling qu'il a récoltés en 20 minutes. "J'ai peut-être un avenir dans le show biz", a commenté la superstar non sans humour.