Parmi les cinq candidats restant au dernier tour, c'est Mochélan qui a obtenu la première place (vidéo ci-dessous). Face à lui, Aurélia, violoniste et chanteuse, la musicienne bruxelloise Mélanie Isaac, les liégeois de R'Tardataires et Philippe Tasquin, chef d'orchestre, chanteur, compositeur, pianiste et comédien.

Le jury, composé d'une trentaine de personnalités du monde de la musique dont Gabriel Alloing, directeur de la Ferme du Biéreau, Dominique Ragheb, programmateur musical de La Première (RTBF) et Karim Gharbi, lauréat de la biennale 2010, à apprécier le slam à la fois touchant et révolté de Mochélan.

Les cinq finalistes bénéficieront pendant deux ans d'un parcours d'accompagnement. Au programme, une soixantaine de concerts, un CD promotionnel distribué aux professionnels du secteur musical, et une nouvelle visibilité dans les médias qui leur permettra de se faire connaître.

La Biennale de la chanson Française, crée en 1994 par Didier Arcq, récompense des artistes résidant en Belgique qui ont à coeur de remettre la chanson française au goût du jour, dans un monde musical ou l'anglais prime.

Leslie Meuraillon (stg)

Parmi les cinq candidats restant au dernier tour, c'est Mochélan qui a obtenu la première place (vidéo ci-dessous). Face à lui, Aurélia, violoniste et chanteuse, la musicienne bruxelloise Mélanie Isaac, les liégeois de R'Tardataires et Philippe Tasquin, chef d'orchestre, chanteur, compositeur, pianiste et comédien. Le jury, composé d'une trentaine de personnalités du monde de la musique dont Gabriel Alloing, directeur de la Ferme du Biéreau, Dominique Ragheb, programmateur musical de La Première (RTBF) et Karim Gharbi, lauréat de la biennale 2010, à apprécier le slam à la fois touchant et révolté de Mochélan. Les cinq finalistes bénéficieront pendant deux ans d'un parcours d'accompagnement. Au programme, une soixantaine de concerts, un CD promotionnel distribué aux professionnels du secteur musical, et une nouvelle visibilité dans les médias qui leur permettra de se faire connaître. La Biennale de la chanson Française, crée en 1994 par Didier Arcq, récompense des artistes résidant en Belgique qui ont à coeur de remettre la chanson française au goût du jour, dans un monde musical ou l'anglais prime. Leslie Meuraillon (stg)