Arrivé en Belgique en 1992 du pays des tulipes et du fromage, Marc Jacobs devient programmateur et quasi directeur artistique de Recyclart, jusque là simple salle bruxelloise à louer, au début des années 2000. Il y importe des Pays-Bas une certaine idée du mélange entre découvertes pointues et grosses fêtes fun, esprit punk et lifestyle électro, le tout à la croisée du DIY et des subsides européens. C'est un succès, devenu même un symbole d'une certaine façon de vivre à Bruxelles la nuit, aujourd'hui souvenir chéri pour beaucoup, maintenant que les lieux sont devenus beaucoup plus calmes, pas seulement à cause du respect du sommeil des nouveaux voisins mais aussi d'une programmation nettement plus routinière, on va dire. L'ami Marc a quant à lui depuis son départ de la gare des Ursulines considérablement enrichi son CV (Brussels Film Festival, Bozar et aujourd'hui Listen...) et on le reçoit par pur népotisme, le festival Listen à la logistique duquel il participe ayant invité Kwak à mixer (ce vendredi soir) et Serche à intervenir dans une discussion avec le maire de nuit d'Amsterdam (ce samedi après-midi). Nethys Brolcast, pour vous servir. (sc)

Le podcast est également disponible en téléchargement sur Podomatic et iTunes.

Arrivé en Belgique en 1992 du pays des tulipes et du fromage, Marc Jacobs devient programmateur et quasi directeur artistique de Recyclart, jusque là simple salle bruxelloise à louer, au début des années 2000. Il y importe des Pays-Bas une certaine idée du mélange entre découvertes pointues et grosses fêtes fun, esprit punk et lifestyle électro, le tout à la croisée du DIY et des subsides européens. C'est un succès, devenu même un symbole d'une certaine façon de vivre à Bruxelles la nuit, aujourd'hui souvenir chéri pour beaucoup, maintenant que les lieux sont devenus beaucoup plus calmes, pas seulement à cause du respect du sommeil des nouveaux voisins mais aussi d'une programmation nettement plus routinière, on va dire. L'ami Marc a quant à lui depuis son départ de la gare des Ursulines considérablement enrichi son CV (Brussels Film Festival, Bozar et aujourd'hui Listen...) et on le reçoit par pur népotisme, le festival Listen à la logistique duquel il participe ayant invité Kwak à mixer (ce vendredi soir) et Serche à intervenir dans une discussion avec le maire de nuit d'Amsterdam (ce samedi après-midi). Nethys Brolcast, pour vous servir. (sc)