On n'a pas entendu de grand craquement, de déchirure, d'embrasement. Non, à l'heure des technologies sans cesse renouvelées et du tout-numérique, l'incident n'a pas fait de bruit. Ironiquement, c'est exactement ce qui venait de se produire: plus de son. Ce dimanche d'octobre au Musée des Instruments de Musique, l'installation ne répond plus. Le public a beau harceler le bouton de la manette qu'on lui a confiée, l'écran reste aussi muet que les enceintes. Le court-jus s'est manifesté durant la dernière animation du collectif Ohme, dans le cadre du Brussels Electronic Marathon: une production pédagogique qui confie les contrôleurs d'une table de mixage géante et interactive aux membres de l'assemblée s'appuie sur une table de mixage géante et interactive, dont chaque contrôleur a été confié à un membre de l'assemblée. Face à elle, deux chefs d'orchestre s'échinent à décrire une onde sonore, la grande sinusoïdale qui apparaissait encore, il y a quelques instants, sur l'écran derrière eux. Une erreur de câblage sans doute, improvise le plus chevelu des deux professeurs.
...