En tout, les enregistrements de 25 artistes vont être stockés dans l'immense bibliothèque et conservés pour la postérité. Parmi eux se trouve "The Doors", le premier album du groupe mythique de Jim Morrison sorti en 1967, qui contient notamment le tube "Light My Fire" et "The End", un morceau expérimental de 12 minutes.

Dans un communiqué, la Bibliothèque du Congrès a souligné combien Jim Morrison et les Doors avaient repoussé les frontières "artistiques, sexuelles et psychologiques".

La Bibliothèque va également conserver un exemplaire du premier album de la chanteuse folk Joan Baez et un autre de "The Miseducation of Lauryn Hill", l'album solo de la chanteuse des Fugees sorti en 1998. "Son débit est convaincant, il exploite les cadences naturelles de la parole", indique l'institution.

Mais la Bibliothèque rend aussi hommage au groupe de rock expérimental Radiohead, dont l'album "OK Computer", paru en 1997, sert encore aujourd'hui de "mise en garde pour l'ère numérique".

En tout, les enregistrements de 25 artistes vont être stockés dans l'immense bibliothèque et conservés pour la postérité. Parmi eux se trouve "The Doors", le premier album du groupe mythique de Jim Morrison sorti en 1967, qui contient notamment le tube "Light My Fire" et "The End", un morceau expérimental de 12 minutes. Dans un communiqué, la Bibliothèque du Congrès a souligné combien Jim Morrison et les Doors avaient repoussé les frontières "artistiques, sexuelles et psychologiques". La Bibliothèque va également conserver un exemplaire du premier album de la chanteuse folk Joan Baez et un autre de "The Miseducation of Lauryn Hill", l'album solo de la chanteuse des Fugees sorti en 1998. "Son débit est convaincant, il exploite les cadences naturelles de la parole", indique l'institution. Mais la Bibliothèque rend aussi hommage au groupe de rock expérimental Radiohead, dont l'album "OK Computer", paru en 1997, sert encore aujourd'hui de "mise en garde pour l'ère numérique".