La première édition du Home Cooked Live Stream Music Festival (c'est son petit nom au complet) avait "accueilli" quelque 22.000 spectateurs derrière leurs écrans: après un tel succès, ça aurait été bête de ne pas remettre le couvert.

Les gars de Great Mountain Fire se sont donc attelé à rassembler une nouvelle brochette d'artistes belges autour d'eux, et la moisson est plutôt pas mal dans son genre: Glauque, Juicy, Glass Museum, Theo Clark, Atome, Jakomo, Wuman et Flying Chairs.

Si pour la première édition, les dons avaient été reversés directement à la Fédération belge des banques alimentaires, ils serviront cette fois-ci à rémunérer les musiciens et techniciens: "Le secteur musical ne disposant toujours pas de perspectives d'avenir rassurantes sur le long terme, une collecte de fonds sera également mise en place pendant le festival afin de, cette fois, rémunérer les artistes et les techniciens ayant travaillé à l'élaboration de ce live. Les alternatives numériques constituent en effet une des rares bouées de sauvetage pour les professionnels de la musique à l'heure actuelle."

À noter que deux partenaires, la Sabam et le Conseil de la Musique, prendront en charge les frais de production et assureront un cachet minimum aux artistes.

L'événement sera à suivre un peu partout ce dimanche 14 juin dès 18h, mais notamment sur la page Facebook de Focus Vif.

>> (Re)lire notre interview de Thomas de Hemptinne, autour de la première édition du festival: Dans les coulisses du Home Cooked, la version belge et humble du One World de Lady Gaga

La première édition du Home Cooked Live Stream Music Festival (c'est son petit nom au complet) avait "accueilli" quelque 22.000 spectateurs derrière leurs écrans: après un tel succès, ça aurait été bête de ne pas remettre le couvert. Les gars de Great Mountain Fire se sont donc attelé à rassembler une nouvelle brochette d'artistes belges autour d'eux, et la moisson est plutôt pas mal dans son genre: Glauque, Juicy, Glass Museum, Theo Clark, Atome, Jakomo, Wuman et Flying Chairs.Si pour la première édition, les dons avaient été reversés directement à la Fédération belge des banques alimentaires, ils serviront cette fois-ci à rémunérer les musiciens et techniciens: "Le secteur musical ne disposant toujours pas de perspectives d'avenir rassurantes sur le long terme, une collecte de fonds sera également mise en place pendant le festival afin de, cette fois, rémunérer les artistes et les techniciens ayant travaillé à l'élaboration de ce live. Les alternatives numériques constituent en effet une des rares bouées de sauvetage pour les professionnels de la musique à l'heure actuelle."À noter que deux partenaires, la Sabam et le Conseil de la Musique, prendront en charge les frais de production et assureront un cachet minimum aux artistes. L'événement sera à suivre un peu partout ce dimanche 14 juin dès 18h, mais notamment sur la page Facebook de Focus Vif.