Certains ont pu parfois reprocher à Couleur Café d'avoir un peu trop dilué son ADN world, notamment en misant davantage sur le hip-hop. Comme il le prouvera à nouveau le week-end prochain, le festival bruxellois n'a pourtant jamais complètement lâché ses premières amours. Il ne faut pas gratter très loin dans la programmation pour s'en convaincre: de la fusion électro-congolaise de Kokoko! aux Sud-Africains de BCUC en passant par l'ancien Salif Keita, ou encore, pour ne pas se focaliser uniquement sur l'Afrique, La Yegros.
...