Le parquet a confirmé l'ouverture d'une enquête. "Nous menons une enquête pour d'éventuels faits de blanchiment d'argent. Il s'agit d'une information judiciaire dans les mains d'un magistrat du parquet. Le dossier a été ouvert par la cellule anti-blanchiment sur base d'une déclaration fiscale de transactions suspectes ayant eu lieu en 2010. L'enquête se poursuit", a indiqué au journal la porte-parole du parquet Sarah Callewaert.

Herman Schueremans, qui a déjà été entendu plusieurs fois par les enquêteurs, nie toute malversation et espère que le parquet conclura à un malentendu. "J'ai toujours confié la gestion de mes avoirs au cabinet d'avocats Tiberghien, qui traite toujours ses dossiers dans le cadre de la légalité."

Le parquet a confirmé l'ouverture d'une enquête. "Nous menons une enquête pour d'éventuels faits de blanchiment d'argent. Il s'agit d'une information judiciaire dans les mains d'un magistrat du parquet. Le dossier a été ouvert par la cellule anti-blanchiment sur base d'une déclaration fiscale de transactions suspectes ayant eu lieu en 2010. L'enquête se poursuit", a indiqué au journal la porte-parole du parquet Sarah Callewaert. Herman Schueremans, qui a déjà été entendu plusieurs fois par les enquêteurs, nie toute malversation et espère que le parquet conclura à un malentendu. "J'ai toujours confié la gestion de mes avoirs au cabinet d'avocats Tiberghien, qui traite toujours ses dossiers dans le cadre de la légalité."