Les habitués de concerts ou de théâtre le savent: il y a des lieux comme ça avec lesquels on entretient une affection toute particulière. C'est le cas de l'Atelier 210, charmante salle nichée au beau milieu d'Etterbeek, à deux pas de Mérode, qui nous réjouit régulièrement pour de nombreuses raisons. Le genre d'endroit où l'on sait qu'on peut aller les yeux fermés parce que jamais par le passé, sa programmation ne nous a déçus. Voire mieux: elle nous a souvent surpris.

Seulement voilà: si l'Atelier 210 existe depuis 11 ans, ça fait un moment qu'il vit avec des bouts de chandelle. Personnel majoritairement bénévole ou travaillant avec des salaires de misère, demande de subsides en attente depuis trois ans, rénovation récente qui a évidemment eu son coût... Si bien que la viabilité de la salle au-delà de l'horizon 2016-2017 semble compromise.

Pour aider à se remettre à flot, l'A210 a donc décidé de lancer une campagne de crowdfunding qui n'a rien d'extravagant: le trou de 30.000 euros dans sa caisse serait comblé, pour 20.000 d'entre eux, par du mécénat d'entreprise et une demande d'aide à la Loterie nationale, et pour les 10.000 restant, par un appel au public qui ne correspond à pas grand-chose d'autre qu'un regroupement massif des préventes pour la saison à venir: les compensations, outre quelques joyeusetés anecdotiques (sièges de la salle, posters, bisous), proposent majoritairement des places de concert, des abonnements, des tickets boisson ou des locations de la salle. Alors qu'on est aujourd'hui submergés, voire écoeurés, par la quantité exponentielle de sollicitations du genre, l'Atelier 210 la joue fair play et ça vaut la peine de le souligner.

Tant qu'on y est, rappelons que la saison 2015-2016 se clôturera avec une poignée de concerts plutôt excitants, notamment ceux de Palehound (7 juin), Forever Pavot (11 juin) et Gablé (22 juin).

Infos sur la page KissKissBankBank de l'Atelier 210: www.kisskissbankbank.com/fr/projects/atelier-210

Les habitués de concerts ou de théâtre le savent: il y a des lieux comme ça avec lesquels on entretient une affection toute particulière. C'est le cas de l'Atelier 210, charmante salle nichée au beau milieu d'Etterbeek, à deux pas de Mérode, qui nous réjouit régulièrement pour de nombreuses raisons. Le genre d'endroit où l'on sait qu'on peut aller les yeux fermés parce que jamais par le passé, sa programmation ne nous a déçus. Voire mieux: elle nous a souvent surpris.Seulement voilà: si l'Atelier 210 existe depuis 11 ans, ça fait un moment qu'il vit avec des bouts de chandelle. Personnel majoritairement bénévole ou travaillant avec des salaires de misère, demande de subsides en attente depuis trois ans, rénovation récente qui a évidemment eu son coût... Si bien que la viabilité de la salle au-delà de l'horizon 2016-2017 semble compromise.Pour aider à se remettre à flot, l'A210 a donc décidé de lancer une campagne de crowdfunding qui n'a rien d'extravagant: le trou de 30.000 euros dans sa caisse serait comblé, pour 20.000 d'entre eux, par du mécénat d'entreprise et une demande d'aide à la Loterie nationale, et pour les 10.000 restant, par un appel au public qui ne correspond à pas grand-chose d'autre qu'un regroupement massif des préventes pour la saison à venir: les compensations, outre quelques joyeusetés anecdotiques (sièges de la salle, posters, bisous), proposent majoritairement des places de concert, des abonnements, des tickets boisson ou des locations de la salle. Alors qu'on est aujourd'hui submergés, voire écoeurés, par la quantité exponentielle de sollicitations du genre, l'Atelier 210 la joue fair play et ça vaut la peine de le souligner.Tant qu'on y est, rappelons que la saison 2015-2016 se clôturera avec une poignée de concerts plutôt excitants, notamment ceux de Palehound (7 juin), Forever Pavot (11 juin) et Gablé (22 juin).