Le festival Francofaune, qui combine depuis six ans son amour de la découverte, des chemins de traverse et de la langue de Molière, a terminé de dessiner les contours de son édition 2019. Outre Bertrand Belin (grandiose lors des dernières Nuits Botanique), on sait qu'il accueillera l'indispensable Keren Ann, les rimes de Pitcho accompagné de l'Ensemble Musique nouvelles, le méchant Lord Gasmique en carte blanche, les rappeurs "bruts et tordus" de Choolers Division ou encore la révélation Glauque, qui se professionnalise à vue de nez.

David Numwami, de retour de tournée avec Charlotte Gainsbourg et échappé en solo de son projet Le Colisée, aura lui aussi droit à une carte blanche, pour un concert sur-mesure au MIMA. Le label La Souterraine, ce "labo d'observation de l'underground musical français", programmera aussi ses coups de coeur dans le cadre d'une carte blanche à la Maison des musiques.

Dans le désordre, on pointera encore les prestations de Carl et les hommes boîtes, de retour après un paquet d'aventures parallèles; des Hôtesses d'Hilaire, Acadiens aussi portés sur le rock 70's que sur les réseaux sociaux; des dadas de PierreS, remarqués au Parcours Francofaune aux côtés de François Bijou et CélénaSophia; de Delgrès et son blues teinté de sousaphone et d'accents créoles; de la très radiophonique Noa Moon qui se met au français en exclusivité; et on en passe.

Comme d'accoutumée, le festival s'ouvrira avec les Secrètes sessions, cette expérience hors du commun où des musiciens de tous horizons qui ne se connaissent pas ou peu composent un morceau toutes les deux heures, à quelques jours du concert qui aura à nouveau lieu au VK. Rappelez-vous: nous en étions l'an dernier, le récit de l'expérience est à (re)lire ici.

Tous ces concerts auront lieu un peu partout dans la capitale: Botanique, Jardin de ma Soeur, Beursschouwburg, VK, Espace Delvaux, Tour à Plomb, Madeleine, La Vallée, Espace Magh et MIMA. La programmation complète est à consulter sur le site de Francofaune.