JOHNNY CASH, DOUBLE CD THE SOUL OF TRUTH-BOOTLEG VOL IV, DISTRIBUÉ PAR SONY. ***

GOSPEL | Sacré pèlerin le Johnny (1932-2003): largement défonceman (amphétamines, barbituriques), il connut (brièvement) la taule, devint fameux pour y avoir joué (Folsom et San Quentin), tout en restant un grand croyant-pratiquant tendance dévot. Chantant toujours le gospel, musique révérée qu'il métissa de country, rock'n'roll et même de jazz comme le démontre ce double CD rassemblant trois albums, dont un inédit, de la période mi-seventies-début des années 80. On est très loin du dépouillement sépulcral des disques concoctés avec Rick Rubin: tout n'est pas génial mais au-delà des bondieuseries parfois hallucinantes (The Greatest Cowboy Of Them All), Cash reste un formidable interprète, nageant ici dans un état proche, littéralement, de la grâce...

Ph.C.

GOSPEL | Sacré pèlerin le Johnny (1932-2003): largement défonceman (amphétamines, barbituriques), il connut (brièvement) la taule, devint fameux pour y avoir joué (Folsom et San Quentin), tout en restant un grand croyant-pratiquant tendance dévot. Chantant toujours le gospel, musique révérée qu'il métissa de country, rock'n'roll et même de jazz comme le démontre ce double CD rassemblant trois albums, dont un inédit, de la période mi-seventies-début des années 80. On est très loin du dépouillement sépulcral des disques concoctés avec Rick Rubin: tout n'est pas génial mais au-delà des bondieuseries parfois hallucinantes (The Greatest Cowboy Of Them All), Cash reste un formidable interprète, nageant ici dans un état proche, littéralement, de la grâce...Ph.C.