J'ai vu un paquet de gens pérorer depuis les événements de Charlie. La péroraison, valeur encore en hausse. Si on pouvait en acheter en bourse, le cochon capitalisme s'en goinfrerait, pour sûr. Et si elle se monnayait, elle pourrait servir à rembourser une dette abyssale. La libération de la parole fait que chacun d'entre nous est détenteur de la vérité en oubliant que celle des uns n'est pas celle des autres. En dénigrant à autrui, le droit et la faculté à penser de manière autonome. Je, tu, il, nous, vous, ils, marche avec la sensation que sa crotte n'a pas d'odeur. Fait étonnant et global que cette capacité généralisée à voir en l'autre un mouton tout en s'imaginant lion. Au bout de la chaîne alimentaire, c'est la bêtise qui émerge. Avec son cortège de destruction. Au bout de ces semaines marquantes, des paras en rue et une énième réduction de budget pour l'encadrement et l'éducation. Partout, les réponses me semblent mauvaises et l'on rate collectivement une occasion de s'apaiser.

Ce sont les petites réjouissances qui continuent de permettre mon apaisement. Mes gosses, la musique, mon très proche voyage. Je me suis rué, sur les conseils d'un ami, sur un lot de funk 80's contenant une impressionnante série d'incunables, de One Way à Kool & the Gang en passant par Grandmaster Flash & the Furious 5, The O'Jays, The Temptations, Rick James, etc. Toujours le retour à la base comme solution de repli face au marasme ambiant.

J'ai bien aimé, cette semaine:

Je retourne à mes réservations d'hôtels et mes préparations de Brolcast. En vous souhaitant une excellente semaine. Quoi que vous fassiez, faites-le bien.

EN ROTATION LOURDE CETTE SEMAINE

ALBUMS

+/ Condor Gruppe: Latituds dell cavall (Auto-production) / jazz-cinematics-beats

SINGLES, 45'S & EP'S

+/ Sam Irl: Free to grow EP (Jazz & Milk) / house-beats

+/ Sharon Jones & The Dap Kings: Little boys with shiny toys (Daptone) / soul

+/ Badbadnotgood feat. Ghostface Killa & MF Doom: Raygun (Lex Records) / hip hop

+/ Hanni El Khatib: Two brothers (Innovative Leisure) / wave-disco-pop

À VOIR, DANSER, CETTE SEMAINE

31/01/15: SUPAFLY COLLECTIVE B-DAY BASH FEAT. JOBEE LIVE, FATOOSAN, MIKIGOLD, VANEESHUA & YOUNG MOCRO DJ SETS ... @ LE TAVERNIER

04/02/15: LEFTO & RBMA PRESENT TOKIMONSTA, POLDOORE & POMRAD @ DEMOCRAZY

06/02/15: FULL COLORZ PRESENT STUFF & ATOS / DJ'S AZER, GUS, SONAR & SUPAFLY GIRLS @ BAR DES CONGRESSISTES LIEGE

06/02/15: LEFTORIUM PRESENTS KERRI CHANDLER @ BAZAAR

07/02/15: STRICTLY NICENESS FEAT. ALEXANDER NUT (EGLO RECORDS / UK)

J'ai vu un paquet de gens pérorer depuis les événements de Charlie. La péroraison, valeur encore en hausse. Si on pouvait en acheter en bourse, le cochon capitalisme s'en goinfrerait, pour sûr. Et si elle se monnayait, elle pourrait servir à rembourser une dette abyssale. La libération de la parole fait que chacun d'entre nous est détenteur de la vérité en oubliant que celle des uns n'est pas celle des autres. En dénigrant à autrui, le droit et la faculté à penser de manière autonome. Je, tu, il, nous, vous, ils, marche avec la sensation que sa crotte n'a pas d'odeur. Fait étonnant et global que cette capacité généralisée à voir en l'autre un mouton tout en s'imaginant lion. Au bout de la chaîne alimentaire, c'est la bêtise qui émerge. Avec son cortège de destruction. Au bout de ces semaines marquantes, des paras en rue et une énième réduction de budget pour l'encadrement et l'éducation. Partout, les réponses me semblent mauvaises et l'on rate collectivement une occasion de s'apaiser.Ce sont les petites réjouissances qui continuent de permettre mon apaisement. Mes gosses, la musique, mon très proche voyage. Je me suis rué, sur les conseils d'un ami, sur un lot de funk 80's contenant une impressionnante série d'incunables, de One Way à Kool & the Gang en passant par Grandmaster Flash & the Furious 5, The O'Jays, The Temptations, Rick James, etc. Toujours le retour à la base comme solution de repli face au marasme ambiant. J'ai bien aimé, cette semaine: Je retourne à mes réservations d'hôtels et mes préparations de Brolcast. En vous souhaitant une excellente semaine. Quoi que vous fassiez, faites-le bien.