Quatre longues années. C'est le temps qu'il aura fallu aux new-yorkais d'Interpol pour délecter leur public d'un nouveau disque, le dernier en date étant l'album éponyme sorti en 2010. Avec All The Rage Back Home, premier extrait dévoilé de leur cinquième opus El Pintor, Interpol revient fermement sur la scène musicale, toujours appuyé par la voix si froide et particulière de Paul Banks mêlée aux riffs de guitare hypnotisant de Daniel Kessler. Le clip, très sobre en noir et blanc, signé Sophia Peer et co-réalisé par Paul Banks lui-même, montre un surfeur affrontant des vagues déchaînées ainsi que le groupe tout en élégance: le duo Banks/Kessler à la guitare porte le costume alors que Sam Fogarino, à la batterie, se la joue plutôt décontracté.

El Pintor, dont l'arrivée est attendue pour septembre 2014, a été enregistré à New York, la ville natale de Paul Banks et ses acolytes qui, pour l'occasion, se sont très bien entourés. Avec la collaboration d'artistes comme Beck, Bon Iver ou Brandon Curtis (vocaliste de The Secret Machines), ce nouvel album laisse présager de très belles choses même si All The Rage Back Home semble rompre pour de bon avec les influences post-punk qui ont fait le succès du premier album d'Interpol, Turn On The Brights Lights... il y a douze ans déjà.

Quatre longues années. C'est le temps qu'il aura fallu aux new-yorkais d'Interpol pour délecter leur public d'un nouveau disque, le dernier en date étant l'album éponyme sorti en 2010. Avec All The Rage Back Home, premier extrait dévoilé de leur cinquième opus El Pintor, Interpol revient fermement sur la scène musicale, toujours appuyé par la voix si froide et particulière de Paul Banks mêlée aux riffs de guitare hypnotisant de Daniel Kessler. Le clip, très sobre en noir et blanc, signé Sophia Peer et co-réalisé par Paul Banks lui-même, montre un surfeur affrontant des vagues déchaînées ainsi que le groupe tout en élégance: le duo Banks/Kessler à la guitare porte le costume alors que Sam Fogarino, à la batterie, se la joue plutôt décontracté.El Pintor, dont l'arrivée est attendue pour septembre 2014, a été enregistré à New York, la ville natale de Paul Banks et ses acolytes qui, pour l'occasion, se sont très bien entourés. Avec la collaboration d'artistes comme Beck, Bon Iver ou Brandon Curtis (vocaliste de The Secret Machines), ce nouvel album laisse présager de très belles choses même si All The Rage Back Home semble rompre pour de bon avec les influences post-punk qui ont fait le succès du premier album d'Interpol, Turn On The Brights Lights... il y a douze ans déjà.