On y apprendra que lorsqu'un flic demande à voir Lemmy de Motörhead en coulisses, ce n'est pas forcément pour fouiller la "valise magique" de son comparse Malibu mais bien pour se faire signer un autographe. Que les Beastie Boys sont de braves bites mais ont tendance à vouloir jouer au basket un peu où ça leur chante et surtout où c'est inadéquat. Que Jean-Louis Murat se prend parfois pour un préfet d'établissement scolaire et engueule ses musiciens à la chaîne. Que les rockstars en tournée picolent et se droguent nettement moins qu'il y a 20 ou 30 ans. Que malgré les millions dépensés pour insonoriser les lieux, il reste un problème de voisinage, qui explique par ailleurs qu'à l'AB, on a aussi un peu tendance à arrêter le boucan net dès l'approche des heures de tapage nocturne, peu importe que l'ambiance dans la salle soit bonne ou pas. Que pour faire râler les My Bloody Valentine, il suffit d'appliquer les réglementations flamandes sur le volume sonore d'un concert. Et bien d'autres choses, parce qu'en 35 ans, vous pensez bien qu'il s'en est passé des vertes et des pas mûres dans ces murs forcément pas aussi aseptisés qu'ils n'en ont l'air. (sc)

UPDATE: Suite à la demande, nous hébergeons également désormais les Brolcasts sur Podomatic, afin qu'ils puissent être également téléchargés et syndiqués via iTunes (très prochainement) ou n'importe quel agrégateur RSS.

On y apprendra que lorsqu'un flic demande à voir Lemmy de Motörhead en coulisses, ce n'est pas forcément pour fouiller la "valise magique" de son comparse Malibu mais bien pour se faire signer un autographe. Que les Beastie Boys sont de braves bites mais ont tendance à vouloir jouer au basket un peu où ça leur chante et surtout où c'est inadéquat. Que Jean-Louis Murat se prend parfois pour un préfet d'établissement scolaire et engueule ses musiciens à la chaîne. Que les rockstars en tournée picolent et se droguent nettement moins qu'il y a 20 ou 30 ans. Que malgré les millions dépensés pour insonoriser les lieux, il reste un problème de voisinage, qui explique par ailleurs qu'à l'AB, on a aussi un peu tendance à arrêter le boucan net dès l'approche des heures de tapage nocturne, peu importe que l'ambiance dans la salle soit bonne ou pas. Que pour faire râler les My Bloody Valentine, il suffit d'appliquer les réglementations flamandes sur le volume sonore d'un concert. Et bien d'autres choses, parce qu'en 35 ans, vous pensez bien qu'il s'en est passé des vertes et des pas mûres dans ces murs forcément pas aussi aseptisés qu'ils n'en ont l'air. (sc) UPDATE: Suite à la demande, nous hébergeons également désormais les Brolcasts sur Podomatic, afin qu'ils puissent être également téléchargés et syndiqués via iTunes (très prochainement) ou n'importe quel agrégateur RSS.