Le 01/05, à Lessines. www.rootsandroses.be
...

Solide affiche cette année pour le festival lessinois dédié au rock'n'roll, au garage, au blues et au folk sous toutes leurs formes. La vieille légende septuagénaire Tony Joe White, Arno en mode Tjens Matic mais aussi les Black Lips et leur flower punk, leur pote à plumes et paillettes King Khan avec ses Shrines et ses fesses à l'air... Au Roots and Roses, Cocaine Piss fait équipe avec la saxophoniste Mette Rasmussen. Les bluesmen blancs de Left Lane Cruiser croisent les Blasters chers à Robert Rodriguez et Quentin Tarantino (ils figurent sur la BO d'Une nuit en enfer). Pour sa neuvième édition, le Roots sera comme chaque année célébré en même temps que la fête du travail. Avec un prix raisonnable (33 euros en prévente) et une attention toute particulière portée sur la picole et la bouffe... Tous les plats seront désormais préparés à base de produits locaux et bio. Des racines et des ailes...Festival urbain organisé depuis neuf ans dans le genre de ville que les habitants de la capitale ont coutume d'appeler poétiquement "le trou de cul du monde" (on n'a pas l'habitude en Belgique de faire 185 bornes pour aller voir des concerts), les Aralunaires infiltrent à nouveau le coeur d'Arlon pour faire rimer musique et patrimoine. Cette année, les Girls in Hawaii, J.C. Satàn, Tjens Matic, Monolithe Noir ou encore les jeunes Annabel Lee, Tamino, Témé Tan et Angèle mettront en valeur les charmes de la Lorraine belge. Six jours durant, des concerts feront vivre la Tour romaine, l'ancien Palais de Justice, l'église Saint-Donat, celle du Sacré-Coeur mais aussi l'incontournable Entrepôt (une ancienne agence de douane construite à la fin du XIXe siècle derrière la gare), la piscine de l'Athénée, des commerces et des appartements privés. La musique autrement. Inscrite dans la ville et proche des gens.En 1991, pour sa première, le festival liégeois avait accueilli Benny Carter, Count Basie et Chick Corea. Vingt-sept ans plus tard, le jazz a pris un coup de jeune et le Mithra est toujours là. Aux côtés de l'inoxydable batteur Tony Allen, parrain de l'afrobeat programmé au Reflektor, du quartet de Nels Cline, guitariste de Wilco, d'Aka Moon, de Jaga Jazzist et du Ceramic Dog de Marc Ribot, l'événement fera la part belle à la jeune génération. Le saxophoniste Shabaka Hutchings avec ses Sons of Kemet, Black Flower et sa musique éthiopienne, les Flamands de Nordmann (au cinéma Sauvenière) ou encore le Portico Quartet... Le Forum proposera une programmation plus pop et 100% féminine avec Selah Sue, Camille (vous avez dit bizarre?) et la géniale Melanie de Biasio. L'édition 2017 du Mithra avait débouché sur un record de fréquentation et attiré plus de 9.000 visiteurs... Qui dit mieux?Créé l'an dernier dans la toujours trépidante ville universitaire de Gand, code postal 9000 (tu saisis?), ce festival psychédélique dans le sens large du terme s'articule autour de la Sint-Jacobsplein et de la Vlasmarkt et investit trois des hauts lieux de la vie nocturne locale: le Trefpunt, le Kinky Star et bien sûr le fameux Charlatan qui a inspiré Belgica au réalisateur Felix Van Groeningen. Outre Phoenician Drive, Bed Rugs qui passera y présenter son ambitieux nouvel album et quelques autres Belges moins connus (Laguna, Bront, The Tubs), a fortiori de notre côté de la frontière linguistique, le Psych Over 9000 accueillera cette année les Jacuzzi Boys, les New-Yorkais de White Hills, les Israéliens d'Ouzo Bazooka, la prometteuse Anna Burch (entre Courtney Barnett et Angel Olsen) et les Anglais d'Ulrika Spacek. Un tout bon prétexte pour aller se promener le long des canaux.