Le concours musical Eurovision, annulé en 2020, est de retour à Rotterdam aux Pays-Bas et la première demi-finale s'est déroulée ce mardi soir dans la salle "Ahoy! Rotterdam" devant un nombre limité d'amateurs d'effets pyrotechniques, de lumière, d'extravagances vestimentaires et de chansons populaires.

Les organisateurs ont dû "se réinventer, montrer de la résilience et une planification d'urgence" pour garantir une bonne tenue du concours malgré la pandémie, ajoute-t-il auprès de l'AFP. Faire renaître l'Eurovision de ses cendres après la première annulation de son histoire est un acte symbolique pour la ville portuaire, totalement reconstruite après avoir été bombardée par les Allemands en 1940, observe auprès de l'AFP Reinier Weerts, coordinateur municipal de l'événement.

Le concours est suivi chaque année par plusieurs millions de téléspectateurs, mais seuls 3.500 spectateurs, testés au préalable, pourront assister aux demi-finales mardi et jeudi, à la finale samedi, et aux six répétitions générales. Cela représente 20% de la capacité de la salle de spectacle.

Les fans pourront tout de même profiter du "village" Eurovision en ligne. Les candidats sont quant à eux enfermés dans une "bulle spéciale" et testés quotidiennement. Malgré cela, quatre équipes ont été privées de la cérémonie d'ouverture après des cas de Covid-19 détectés dans les délégations islandaise et polonaise.

L'autre demi-finale pendra place le 20 mai et la finale se tiendra, elle, le 22 mai.

Le concours musical Eurovision, annulé en 2020, est de retour à Rotterdam aux Pays-Bas et la première demi-finale s'est déroulée ce mardi soir dans la salle "Ahoy! Rotterdam" devant un nombre limité d'amateurs d'effets pyrotechniques, de lumière, d'extravagances vestimentaires et de chansons populaires. Les organisateurs ont dû "se réinventer, montrer de la résilience et une planification d'urgence" pour garantir une bonne tenue du concours malgré la pandémie, ajoute-t-il auprès de l'AFP. Faire renaître l'Eurovision de ses cendres après la première annulation de son histoire est un acte symbolique pour la ville portuaire, totalement reconstruite après avoir été bombardée par les Allemands en 1940, observe auprès de l'AFP Reinier Weerts, coordinateur municipal de l'événement.Le concours est suivi chaque année par plusieurs millions de téléspectateurs, mais seuls 3.500 spectateurs, testés au préalable, pourront assister aux demi-finales mardi et jeudi, à la finale samedi, et aux six répétitions générales. Cela représente 20% de la capacité de la salle de spectacle.Les fans pourront tout de même profiter du "village" Eurovision en ligne. Les candidats sont quant à eux enfermés dans une "bulle spéciale" et testés quotidiennement. Malgré cela, quatre équipes ont été privées de la cérémonie d'ouverture après des cas de Covid-19 détectés dans les délégations islandaise et polonaise.L'autre demi-finale pendra place le 20 mai et la finale se tiendra, elle, le 22 mai.