06.00

Coups de torchon. Quotidiennement, à l'AB, ce sont les équipes de nettoyage qui ouvrent le bal. Elles débarquent les premières et lancent la journée. La maintenance, elle, démarre à 7 heures 30. Jasper Plaetinck est responsable de l'immeuble. Il en gère tous les aspects techniques. "L'Ancienne Belgique est un labyrinthe et un lieu complexe. Il y a beaucoup de technique. Des ascenseurs, une installation de clim très particulière. Ça ne se gère pas comme des bureaux. L'une des grandes particularités est l'usage très intensif des lieux. Même le week-end. Les portes, par exemple, s'ouvrent en moyenne 3.000 fois par jour. Il faut veiller à leur entretien quotidien." Jasper dirige trois bricoleurs qui assurent la maintenance et réparent ce qui doit l'être. Il y a toujours à faire dans une grande maison de 10.000 mètres carrés. "On a un peintre. Il sort ses pots de couleur tous les jours. Que ce soit pour effacer un tag dans les toilettes ou rafraîchir le mur où tout le monde s'appuie, à côté de la cabine photo, et sur lequel il faut repasser tous les trois mois."
...