Pour la période allant du 1er mars 2016 au 3 mars 2017, 800 sorties belges ont eu droit à un pressage sur vinyle. Sacré symbole qui corrobore le retour en force d'un format qu'on a longtemps cru réservé aux niches. Car si les ventes de vinyle sont au beau fixe (6 millions d'euros en Belgique en 2016, soit 5% de parts de marché), c'est symptomatique de constater que les groupes belges sortent aujourd'hui presque systématiquement une version gravée dans l'or noir de leurs nouveaux albums.

"Dommage collatéral": ça en fait un paquet, de sorties vinyle, sur l'année. C'est sans doute pour mieux s'y retrouver que Red Bull a décidé d'organiser cette année pour la première fois ses Vinyl Frontier Awards. Et a confié à un jury de 21 membres (parmi lesquels s'est glissé notre bon Laurent Hoebrechts) la tâche difficile de récompenser trois albums belges dans quatre catégories. Les gagnants, ci-dessous, recevront officiellement leurs prix lors de la cérémonie qui se tiendra le 18 avril prochain à De Studio, Anvers, à quelques jours du Record Store Day...

Meilleur album:

Meilleur premier album:

Meilleure réédition:

  • Jean Hoyoux - Planètes
  • Evil Superstars - Boogie-Children-R-Us
  • Alain Pierre - Jan Zonder Vrees

Meilleure pochette:

  • Oathbreaker - Rheia
  • De Portables - Killing the Horizon
  • Jan Swerts - Schaduwland

>> Les résultats en détail sur le site de Red Bull Belgium: The Vinyl Frontier.