Du 3 au 7 mai, c'est aux Aralunaires que ça se passe, au bout, tout au bout de la Terra Belgica, à Arlon très précisément. C'est déjà la neuvième édition d'une formule intimiste et audacieuse, qui a fait ses preuves. Elle fonctionne sur deux idées clés: une affiche musicale curieuse, entre pop-rock-chanson-électro-rap-etc., d'un côté; et, de l'autre, la volonté d'infiltrer tous les recoins de la ville pour en faire un véritable acteur de l'événement.

La programmation ne se déploiera donc pas seulement à l'Entrepôt, haut-lieu rock de la ville (où sont notamment programmés Oiseaux-Tempête, avec Mondkopf; la soirée rap avec Roméo Elvis + Le Motel et l'Or du commun; le vétéran André Brasseur) ou encore au Palais, ancien palais de justice reconverti en lieu culturel (avec les électropoppeux de Paradis, François & the Atlas Mountains, ou encore la pointure électro Sascha Funke). Ailleurs, la révélation française Fishbach ouvrira par exemple le festival avec un concert à l'église Saint-Donat, tandis que l'ancien Café du Nord rassemblera trois groupes issus du label Humpty Dumpty (Mountain Bike, Facteur Cheval et Joy As A Toy). Mais c'est surtout lors des parcours gratuits du week-end que les Aralunaires vont se disperser aux quatre coins d'Arlon: les stoners de Boda Boda joueront par exemple à la Maison des voisins, tandis qu'Angèle est attendue aux pompes funèbres Benz...

En bonus, le festival a encore glissé un groupe mystère dans sa programmation. Le 7 mai, celui-ci donnera un concert dans un lieu inédit, tenu secret jusqu'au dernier moment... Rendez-vous dans la cour de l'ancien Café du Nord pour un départ en convoi vers une destination inconnue...

Les Aralunaires, du 03 au 07/05, à Arlon. www.aralunaires.be

Du 3 au 7 mai, c'est aux Aralunaires que ça se passe, au bout, tout au bout de la Terra Belgica, à Arlon très précisément. C'est déjà la neuvième édition d'une formule intimiste et audacieuse, qui a fait ses preuves. Elle fonctionne sur deux idées clés: une affiche musicale curieuse, entre pop-rock-chanson-électro-rap-etc., d'un côté; et, de l'autre, la volonté d'infiltrer tous les recoins de la ville pour en faire un véritable acteur de l'événement. La programmation ne se déploiera donc pas seulement à l'Entrepôt, haut-lieu rock de la ville (où sont notamment programmés Oiseaux-Tempête, avec Mondkopf; la soirée rap avec Roméo Elvis + Le Motel et l'Or du commun; le vétéran André Brasseur) ou encore au Palais, ancien palais de justice reconverti en lieu culturel (avec les électropoppeux de Paradis, François & the Atlas Mountains, ou encore la pointure électro Sascha Funke). Ailleurs, la révélation française Fishbach ouvrira par exemple le festival avec un concert à l'église Saint-Donat, tandis que l'ancien Café du Nord rassemblera trois groupes issus du label Humpty Dumpty (Mountain Bike, Facteur Cheval et Joy As A Toy). Mais c'est surtout lors des parcours gratuits du week-end que les Aralunaires vont se disperser aux quatre coins d'Arlon: les stoners de Boda Boda joueront par exemple à la Maison des voisins, tandis qu'Angèle est attendue aux pompes funèbres Benz... En bonus, le festival a encore glissé un groupe mystère dans sa programmation. Le 7 mai, celui-ci donnera un concert dans un lieu inédit, tenu secret jusqu'au dernier moment... Rendez-vous dans la cour de l'ancien Café du Nord pour un départ en convoi vers une destination inconnue...