Les semaines de confinement sont dures économiquement pour tous les commerces. C'est évidemment aussi le cas pour les disquaires. L'idée du hashtag #LoveRecordStores est de pousser les fans de musique à acheter en ligne auprès des revendeurs indépendants. Cette initiative qui a débuté le 26 mars veut coordonner et soutenir les différents acteurs du secteur musical. Tout utilisateur des réseaux sociaux est invité à participer pour mettre en avant son fournisseur préféré de disques.

A la manoeuvre, on retrouve Jason Rackham, manager de la maison de disques PIAS : "Les magasins de disques indépendants ont joué un rôle clé dans le soutien et le développement des artistes et de leur musique pendant des décennies. Il est donc temps que les entreprises de musique et les artistes qu'elles représentent se mobilisent et donnent quelque chose en retour. Nous devons soutenir ces petites entreprises si elles veulent survivre à cette crise et, en même temps, nous pouvons encore jouer un rôle important en les aidant à continuer à faire découvrir de nouvelles musiques à leurs clients."

Au Royaume-Uni, d'où provient l'initiative, les artistes soutenant le projet commencent à se manifester: Elton John, Maxïmo Park, Franz Ferdinand, Georgia, The Twilight Sad ou encore Sports Team. De nombreux autres acteurs du domaine musical soutiennent aussi le hashtag. Un document décrit le mode opératoire recommandé, les anecdotes et souvenirs à propos des artistes et leurs aventures à la recherche du CD ou vinyle tant rêver devraient nous révéler quelques belles histoires.

To support each other in these critical times, we joined forces with our friends from Kiosk Radio and C12 and made a...

Geplaatst door Crevette Records op Vrijdag 20 maart 2020

En Belgique, le label Crevette Records a quant à lui produit un t-shirt spécial "support your local scene" (soutiens ta scène locale). En collaboration avec le C12 et Kiosk Radio, l'objectif est de soutenir financièrement cette sphère musicale indépendante en lui évitant une situation encore plus précaire.

Clément Larue

Les semaines de confinement sont dures économiquement pour tous les commerces. C'est évidemment aussi le cas pour les disquaires. L'idée du hashtag #LoveRecordStores est de pousser les fans de musique à acheter en ligne auprès des revendeurs indépendants. Cette initiative qui a débuté le 26 mars veut coordonner et soutenir les différents acteurs du secteur musical. Tout utilisateur des réseaux sociaux est invité à participer pour mettre en avant son fournisseur préféré de disques. A la manoeuvre, on retrouve Jason Rackham, manager de la maison de disques PIAS : "Les magasins de disques indépendants ont joué un rôle clé dans le soutien et le développement des artistes et de leur musique pendant des décennies. Il est donc temps que les entreprises de musique et les artistes qu'elles représentent se mobilisent et donnent quelque chose en retour. Nous devons soutenir ces petites entreprises si elles veulent survivre à cette crise et, en même temps, nous pouvons encore jouer un rôle important en les aidant à continuer à faire découvrir de nouvelles musiques à leurs clients."Au Royaume-Uni, d'où provient l'initiative, les artistes soutenant le projet commencent à se manifester: Elton John, Maxïmo Park, Franz Ferdinand, Georgia, The Twilight Sad ou encore Sports Team. De nombreux autres acteurs du domaine musical soutiennent aussi le hashtag. Un document décrit le mode opératoire recommandé, les anecdotes et souvenirs à propos des artistes et leurs aventures à la recherche du CD ou vinyle tant rêver devraient nous révéler quelques belles histoires. En Belgique, le label Crevette Records a quant à lui produit un t-shirt spécial "support your local scene" (soutiens ta scène locale). En collaboration avec le C12 et Kiosk Radio, l'objectif est de soutenir financièrement cette sphère musicale indépendante en lui évitant une situation encore plus précaire. Clément Larue