10 collaborations qu'on aurait aimé voir se concrétiser

David Bowie, Chris Martin de Coldplay et Beyoncé © EPA/REUTERS

Après David Bowie, c'est Beyoncé qui refusait une collaboration avec le groupe britannique Coldplay. La raison? La chanson proposée était "horrible". Chris Martin et Queen B ont finalement trouvé un terrain d'entente pour le titre Hymn for the Weekend qui apparaît sur le nouvel album du groupe. Mais ce ne fût pas le cas pour toute une série de collaborations qui n'ont jamais vu le jour.

Jimmy Page et YES © EPA

Au début des années 80, après le décès de John Bonham, batteur de Led Zeppelin, Jimmy Page a commencé à travailler sur de nouvelles chansons avec deux membres du groupe Yes, Chris Squire et Alan White. Le groupe était supposé s'appeler XYZ (eX-Yes/Zeppelin) mais ils n'ont jamais trouvé de chanteur après le refus de Robert Plant. Avant d'abandonner le projet, le groupe a tout de même enregistré trois démos dont Can You See, renommé Can You Imagine sur l'album Magnification de Yes, sorti en 2001.

Jack White et The Libertines © REUTERS/EPA

Anthems for Doomed Youth, l'album qui annonçait le grand retour des Libertines, Pete Doherty aurait aimé qu'il soit produit par Jack White. D'après lui, l'ex leader des White Stripes était intéressé par ce rôle. Pourtant, White a insisté sur le fait qu'il ne le produira pas. Les enfants terribles du rock ont du faire leur album come-back sans lui en 2015, optant finalement pour Jake Gosling, producteur de... One Direction et Ed Sheeran.

Pharrell Williams et Michael Jackson © EPA

La superstar des collaborations aurait pu ajouter le Roi de la pop à sa longue liste. "Je lui ai composé huit chansons qui ne lui sont jamais parvenues", a-t-il raconté au site News.com.au en 2014. Rejetées par l'équipe de MJ, ses chansons ont fini sur l'album de Justin Timberlake Justified, sorti en 2002.

Amy Winehouse et Questlove © EPA/REUTERS

Le batteur des Roots et Amy Winehouse vivaient une amitié consolidée par leur amour de la soul et le jazz. Au cours de l'une de leurs séances Skype, Amy lui aurait proposé de former un groupe avec Mos Def et Raphael Saadiq. Malheureusement, le groupe soul ne verra jamais le jour suite à la mort tragique de la chanteuse en 2011.

Dan Auerbach et The Growlers © EPA/Jean-Marc Joseph

Producteur de Lana Del Rey pour Ultraviolence, Ray LaMontagne avec Supernova ou encore Hanni El Khatib et son Head in the Dirt, Dan Auerbach a déjà un beau tableau de chasse à son actif. Mais en 2013, les surfeurs-rockeurs The Growlers, dont le guitariste de Black Keys a produit Hung At Heart, ont réenregistré tous les morceaux après avoir jugé l'album trop propre par rapport à ce qu'ils avaient fait dans le passé. Sans rancune pour Dan Auerbach: "il n'y a pas de mal, j'adore les Growlers, nous nous sommes croisés récemment, il n'y a aucun souci...", a-t-il rapporté à La Libre.

David Bowie et Red Hot Chili Peppers © REUTERS/EPA

Coldplay n'est pas le seul à avoir reçu un non catégorique de l'homme aux cent visages. Ce dernier aurait pu produire deux albums des Red Hot Chili Peppers, By the Way et Stadium Arcadium, mais Anthony Kiedis, le chanteur du groupe, a avoué que Bowie a refusé plusieurs fois leur offre.

David Bowie et Kraftwerk © REUTERS

L'inverse se serait produit entre David Bowie et Kraftwerk dont il était fan. En 1977, Bowie a demandé au guitariste du groupe allemand Michael Rother de participer à sa trilogie berlinoise, Low, Heroes et Lodger. Sans suite.

David Bowie et Elvis Presley © REUTERS

Une collaboration qui aurait donné un autre visage à Bowie, c'est celle avec The King. Elvis Presley a d'abord refusé l'offre de Bowie d'interpréter son titre Golden Years qu'il enregistrera lui-même sur son dixième album Station to Station en 1976. Elvis est revenu plus tard sur ses pas en proposant à Bowie de produire son prochain album. Il est mort six mois plus tard avant d'organiser quoique ce soit.

Interpol et Peter Hook © EPA

Lorsque Carlos D annonce son départ d'Interpol en 2010, le groupe décide de lancer un appel sur Internet pour un nouveau bassiste. Peter Hook, le bassiste de Joy Division, raconte au LA Weekly qu'il avait postulé mais qu'il n'a pas été retenu. Une étrange décision sachant que Joy Division est une des influences du groupe de Paul Banks.

David Lynch et Kanye West © EPA

Non, David Lynch n'avait pas décidé de se mettre au rap, mais il devait réaliser le clip de Blood on the Leaves qui apparaît sur l'album Yeezus de Kanye West, sorti en 2013. Le projet a du être annulé car Lynch ne trouvait aucun concept visuel pour le titre du rappeur. "J'aime la chanson mais je ne trouvais pas d'idées qui nous auraient ravi tous les deux, a-t-il rapporté au journal The Daily Beast en 2014. J'ai l'impression de l'avoir un peu laissé tomber."