The Witcher, Assassin's Creed, The Last of Us... Autant de licences bien connues dans le monde merveilleux du jeu vidéo. Leur point commun? Le cinéma. En effet, le succès du jeu vidéo n'est plus à démontrer, ce succès a attiré le monde du cinéma qui, au lieu de jouer de rivalité, a préféré s'allier à la cause. Le cinéma a décidé d'adapter ces trois licences pour le petit écran. The Witcher par exemple est déjà sorti et a connu un grand succès en battant à sa sortie le record d'audience lors d'un lancement. Assassin's Creed et The Last of Us sont toujours en production.

>> Le cinéma et le jeu vidéo, 40 ans d'histoire commune

L'année 2021 connaitra également sa propre licence mise à l'honneur. C'est au tour du jeu d'horreur bien connu Resident Evil d'occuper le devant de la scène médiatique. Il s'agit ici d'un des premiers jeux de type "horror" mis en service. Le premier opus nous fait remonter d'une bonne vingtaine d'années en arrière pour arriver en 1996 sur PlayStation. Depuis, ce sont 7 vrais opus qui ont vu le jour sur PlayStation d'une part, mais également sur Nintendo, Xbox et PC.

>> Notre critique du dernier épisode, Resident Evil 7

Au mois de mai, c'est le 8e épisode de la saga qui verra le jour: Resident Evil Village. Le jeu est très attendu par la communauté, car il sera pourvu de nombreuses nouveautés (dont un mode multijoueur par exemple), mais surtout il aura lieu à l'époque médiévale.

Netflix devrait publier une série dérivée du jeu de manière simultanée. Depuis plusieurs mois, les rumeurs allaient de bon train jusqu'à ce que la plateforme de streaming publie "par erreur" le synopsis de la série sur son site officiel. Synopsis qui sera supprimé rapidement, mais pas assez pour les internautes et leur arme légendaire: le screenshot.

Charles Christiaens

The Witcher, Assassin's Creed, The Last of Us... Autant de licences bien connues dans le monde merveilleux du jeu vidéo. Leur point commun? Le cinéma. En effet, le succès du jeu vidéo n'est plus à démontrer, ce succès a attiré le monde du cinéma qui, au lieu de jouer de rivalité, a préféré s'allier à la cause. Le cinéma a décidé d'adapter ces trois licences pour le petit écran. The Witcher par exemple est déjà sorti et a connu un grand succès en battant à sa sortie le record d'audience lors d'un lancement. Assassin's Creed et The Last of Us sont toujours en production.>> Le cinéma et le jeu vidéo, 40 ans d'histoire communeL'année 2021 connaitra également sa propre licence mise à l'honneur. C'est au tour du jeu d'horreur bien connu Resident Evil d'occuper le devant de la scène médiatique. Il s'agit ici d'un des premiers jeux de type "horror" mis en service. Le premier opus nous fait remonter d'une bonne vingtaine d'années en arrière pour arriver en 1996 sur PlayStation. Depuis, ce sont 7 vrais opus qui ont vu le jour sur PlayStation d'une part, mais également sur Nintendo, Xbox et PC. >> Notre critique du dernier épisode, Resident Evil 7Au mois de mai, c'est le 8e épisode de la saga qui verra le jour: Resident Evil Village. Le jeu est très attendu par la communauté, car il sera pourvu de nombreuses nouveautés (dont un mode multijoueur par exemple), mais surtout il aura lieu à l'époque médiévale. Netflix devrait publier une série dérivée du jeu de manière simultanée. Depuis plusieurs mois, les rumeurs allaient de bon train jusqu'à ce que la plateforme de streaming publie "par erreur" le synopsis de la série sur son site officiel. Synopsis qui sera supprimé rapidement, mais pas assez pour les internautes et leur arme légendaire: le screenshot.Charles Christiaens